Moi, Assia, femme à Saint-Denis

image-tpe-3Quand j’entends parler de Saint-Denis, je n’entends que communautarisme,
violence, islamisme, voile, etc… Et j’ai vraiment du mal à croire que l’on
parle de ma ville. Je suis dionysienne, et ma ville je l’aime !

Je l’aime d’abord pour sa diversité. Et oui, ici c’est un melting-pot de nationalités, de couleurs, de langues, de cultures. C’est un mélange parfait, ce qui en fait une ville dynamique, populaire et tolérante. Et n’en déplaise à certains, nous vivons tous très bien ensemble !

A ce côté multiculturel se mêle le côté historique, et là je fais bien sûr
référence à la Basilique de Saint-Denis. Mais on y trouve aussi le Musée d’Art
et d’Histoire, le Théâtre Gérard Philippe, le Stade de France. Saint-Denis c’est aussi la Fête des Tulipes, le Festival de Musique, le Pique-nique Concert de la Ville.

J’aime sa jeunesse souvent méprisée (et qui pour moi est une richesse), qui aspire simplement à réussir, à travailler, et qui y parviendrait si seulement on leur donnait les mêmes moyens (Education Nationale), les mêmes chances (Emploi) que leurs voisins à Paris.

Saint-Denis est une ville vivante. Les gens ici, ils rient, ils parlent, parfois
un peu fort j’avoue, mais ils se parlent. Ça change de certaines villes où tout
le monde « fait la gueule ».

Enfin, j’aime Saint-Denis pour sa liberté. Et en tant que Femme, entendre dire qu’à Saint-Denis, les femmes ne seraient pas libres, ou moins qu’ailleurs, et qu’on subirait ici une pression, visible ou invisible, qui nous forcerait à nous vêtir d’une certaine manière, à ne pas sortir à certaines heures, à ne pas fréquenter certains lieux, me révolte ! Ici comme ailleurs, la très grande majorité des femmes sont libres. Non seulement elles sont libres, mais elles sont aussi fortes et courageuses.

Bien sûr, il existe des problèmes à Saint-Denis. Oui. Mais arrêtons de dire que tout va mal, et que rien n’est fait. Soyons fiers de notre ville.

Ce contenu a été publié dans Faire ville ensemble, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Moi, Assia, femme à Saint-Denis

  1. Deedou dit :
    Bonjour,
    Je suis une femme de 34 ans habitant le centre ville pres de la rue de la république, je revendique aussi ma liberté d’aller et venir comme je le veux mais malheureusement je m’impose un couvre-feu (22h en hiver et minuit en été) car lorsque je rentre seule surtout par la gare RER, je ne me sens pas en sécurité lorsque je dois passer dans des rues ou s’attroupent des hommes souvent alcoolisés et qui occupent les trottoirs. L’été, lorsque je porte des robes ou jupes, c’est le festival des regards insistants de la part d’hommes qui sembleraient n’ont jamais vue de jambes de leur vie ( je ne l’avais jamais ressenti dans les autres villes dans lesquelles j’ai vécu et à l’étranger).

    A bientot

  2. Pierrot dit :
    bonjour laissez votre numéro, assia vous rappellera.
  3. nat dit :
    Euh, 6 jours d’attente de validation d’un avis me semble assez long.
    Je pensais que ce blog avait vocation à s’ouvrir sur la ville et les gens alors svp
    dites moi ce qui pose souci dans mon commentaire car j’ai vraiment envie de rencontrer
    Assia et d’autres afin d’échanger.
    Merci
    bonne journée
    nat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *